Nous nous efforçons d'afficher des publicités non génantes,
car c'est notre seule source de revenus
Pour accéder aux fonctionnalités du site
désactivez votre anti-pub pour le site ville-ideale.com
MERCI

Depuis ce matin : 19261 pages vues par des humains

La sélection des commentaires

Palmarès des villes : Avril 2015

les meilleures villes
1Nérac 4752 notes8,24
2Aix-les-Bains 7356 notes8,21
3Sceaux 9273 notes8,18
les pires villes
1Les Mureaux 7836 notes3,32
2Villeneuve-Saint-Georges 9463 notes3,36
3Valenton 9436 notes3,47
Environnement : les meilleures villes
1Aix-les-Bains 7356 notes9,23
2Dinan 2234 notes8,56
3Le Plessis-Robinson 9264 notes8,50
Environnement : les pires villes
1Villeneuve-Saint-Georges 9463 notes2,76
2Saint-Denis 9379 notes2,89
3Paris 10e Arrondissement 7533 notes3,09
Transports : les meilleures villes
1Ermont 9535 notes8,97
2Vincennes 9487 notes8,68
3Paris 13e Arrondissement 7531 notes8,68
Transports : les pires villes
1Arles 1348 notes3,29
2Donzère 2631 notes3,55
3Valenton 9436 notes3,64
Sécurité : les meilleures villes
1Le Plessis-Robinson 9264 notes8,39
2Le Pecq 7831 notes8,32
3Rodez 1240 notes7,90
Sécurité : les pires villes
1Les Mureaux 7836 notes1,69
2Roubaix 5989 notes1,94
3Valenton 9436 notes2,03
Santé : les meilleures villes
1Nancy 54205 notes8,29
2Melun 77122 notes8,24
3Saint-Chamond 4231 notes8,16
Santé : les pires villes
1Arles 1348 notes3,92
2Valenton 9436 notes4,06
3Les Mureaux 7836 notes4,17
Sports et loisirs : les meilleures villes
1Nérac 4752 notes8,60
2Aix-les-Bains 7356 notes8,59
3Vichy 03174 notes8,24
Sports et loisirs : les pires villes
1Arles 1348 notes3,90
2Villeneuve-Saint-Georges 9463 notes4,40
3Valenton 9436 notes4,47
Culture : les meilleures villes
1Nérac 4752 notes8,60
2Dinan 2234 notes8,12
3Sceaux 9273 notes8,00
Culture : les pires villes
1Valenton 9436 notes3,06
2Villeneuve-Saint-Georges 9463 notes3,57
3Les Mureaux 7836 notes3,97
Enseignement : les meilleures villes
1Sceaux 9273 notes8,75
2Saint-Germain-en-Laye 7862 notes8,32
3Saint-Chamond 4231 notes8,23
Enseignement : les pires villes
1Les Mureaux 7836 notes3,19
2Bagneux 9230 notes3,93
3Villeneuve-Saint-Georges 9463 notes4,03
Commerces : les meilleures villes
1Vincennes 9487 notes8,40
2Courbevoie 9286 notes8,02
3Saint-Germain-en-Laye 7862 notes7,90
Commerces : les pires villes
1Valenton 9436 notes2,78
2Villeneuve-Saint-Georges 9463 notes3,17
3Bagneux 9230 notes3,17
Qualité de vie : les meilleures villes
1Épinay-sur-Orge 91132 notes8,77
2Aix-les-Bains 7356 notes8,70
3Labège 3136 notes8,69
Qualité de vie : les pires villes
1Villeneuve-Saint-Georges 9463 notes2,67
2Les Mureaux 7836 notes2,75
3Roubaix 5989 notes2,99

Sélection de quelques commentaires

Un commentaire positif posté le : 21-04-2015 par : Gaarb sur la ville de : Caen

Depuis près de 15 ans je vis dans l'agglo de Caen mais je me rends assez souvent dans Caen même, car c'est une ville qui ne manque pas d'atouts. - Géographiquement la ville est idéalement située: à deux pas de la campagne et quelques km de la mer. C'est une ville de taille moyenne (110.000 habitants) plutôt verte, pas trop sale et qui n'est en général pas polluée (attention, parfois elle se prend la pollution du Havre, de Rouen et de Paris à cause des vents forts...). Elle possède de nombreux parcs et autres endroits de détente. - Au niveau des transports le réseau de bus est efficace et circule bien. En revanche on ne peut pas en dire autant du "tram" (voir plus bas). - Niveau sécurité l'hypercentre et les artères commerçantes sont relativement tranquilles de journée et assez calmes de nuit. La police est assez présente. - Au niveau de la santé la ville excelle: plusieurs cliniques et un CHU très réputé, des centres de recherche de pointe et des pôles cardiologie et cancérologie très performants. La ville arrive petit à petit à délaisser son passé industriel et se réoriente avec succès dans les hautes technologies. - De nombreux équipements sportifs et de loisirs sont présents pour tromper l'ennui: piscines, patinoire, théâtre, bibliothèques, musées, zénith, cinémas, jeux (Laser Game...) terrains de sport, hippodrome et j'en passe. Il faut vraiment être très difficile pour s'ennuyer, ou alors si on veut aller voir ailleurs il y a souvent de très bonnes choses à faire à deux pas de la ville. Elle a su préserver un patrimoine exceptionnel, avec ses abbayes, églises, hôtels particuliers, et surtout son château fort, une des plus grosses enceintes fortifiées d'Europe. C'est une ville assez touristique pour ses monuments mais aussi surtout pour son musée emblématique, le Mémorial de la Paix, un magnifique endroit. - Niveau enseignement certains établissements excellent, d'autres non: il convient de se renseigner si on a besoin d'y passer. Il faut savoir que ceux des quartiers "populaires" ne sont pas forcément les pires, et vice-versa ! Il y a même de très bonnes surprises. L'université à l'américaine (campus boisé) est très agréable bien que vieille et pas forcément en excellent état de partout. Les quelques 25.000 étudiants qui la fréquentent font de Caen une ville plutôt dynamique et animée aussi bien de journée que le soir (mais seulement dans quelques rues le soir). -Niveau commerces on trouve de tout sur Caen: grandes enseignes et petites boutiques dans les ruelles. Les rues commerçantes sont souvent très fréquentées, parfois noires de monde (coucou les soldes). Les petits commerces arrivent pour la plupart à résister à l'ouverture des gros centres commerciaux de périphérie mais ce n'est pas vrai de partout. Tous les dimanches se tient également un des plus gros marchés de France: un endroit à voir au moins une fois, mais attention aux embobineurs qui font passer du poisson pourri pour un produit de qualité. Pour résumer les point forts, Caen est une ville de taille humaine, très agréable dans son hypercentre (rues piétonnes, commerces très nombreux) et dont la population est en général plutôt sympathique (je ne suis pas né en Normandie mais j'y ai vécu depuis ma toute petite enfance). Ces dernières années la ville essaye de s'affirmer de plus en plus et montre un certain dynamisme, notamment lorsqu'on voit les nombreux projets comme l'aménagement de la presqu'île Saint-Pierre et des quais de l'Orne ou la rénovation du centre reconstruit qui en a bien besoin. Cependant il y a plusieurs point noirs qui viennent ternir un tableau jusque là quasi-idyllique...

Un commentaire négatif posté le : 03-04-2015 par : Dana sur la ville de : Ivry-sur-Seine

Environnement déplorable à tout points de vue, espaces verts quasi inexistants, la ville manque cruellement d'arbres, et le peu qu'il y a ils sont asphyxiés par la pollution des veilles voitures et camions qui circulent sans arrêt et qui polluent. Sécurité qui décline depuis que j'habite à Ivry (presque 3 ans), actes d'incivilité, étant une fille je ne sors plus beaucoup le soir pour ces raisons. On ne se sent pas en sécurité. Ambiance bizarre. J'ai failli me faire agresser par un sans-abris alors que je lui ai donné de l'argent. Les 2 incinérateurs SYCTOM crachent des tonnes de polluants, soit disant que de la vapeur d'eau...merci pour les odeurs de poubelle et les innombrables problèmes de santé. Trottoirs délabrés. Quand il pleut ça fait des grosses flaques et les piétons se font asperger par les voitures qui roulent trop vite. Pas de commerces agréables. Le "centre commercial" Jeanne Hachette est une honte, il y a un très bon laboratoire d'analyses médicales mais le centre est mal fréquenté, sent la pisse, trafic de drogue. Il est laissé à l'abandon comme la ville en elle même. Ordures ménagères qui traînent partout dans la rue, mon quotidien est de ne pas respirer quand je marche dans la rue pour éviter les odeurs en tout genre. En période de pic de pollution prévoir le masque à pollution. De plus en plus de rats dans la ville. Boulevard Paul Vaillant couturier une boutique de dératisation vient d'ouvrir…bon business pour eux ! Aucun commerce, que des magasins de cigarette électronique. Vraiment triste. Taxe d'habitation scandaleuse pour une ville poubelle (670 euros pour un studio) en bref très mauvaise qualité de vie, qui ne s'améliore pas avec le temps. Je déménage bientôt car je n'accepte plus de payer aussi cher pour vivre dans un tel dépotoir.

Un commentaire positif posté le : 27-04-2015 par : Adonys sur la ville de : Poitiers

L'environnement : Poitiers est une ville verte, qui s'est mise très tôt au tri des déchets. Il y a un grand parc en plein centre ville, le parc de Blossac, qui est très sympa. Globalement c'est une ville propre, en centre ville et à la périphérie. Transports : Le réseau de bus est plutôt bien étalé, avec des noctambus. Il y a pas mal de pistes cyclables, c'est assez agréable. Et un petit aéroport, à Biard, qui allait directement jusqu'à Barcelone, pendant un temps. Sécurité : Je me sens en sécurité à Poitiers. En centre ville, il y a quelques mendiants, mais rien de bien méchant. On peut se promener sans soucis en plein centre ville le soir tard. Santé : Il y a un CHU qui est à la pointe de la technologie. Néanmoins il est difficile de trouver un ophtalmo, mais il y a un centre "point vision" qui a ouvert depuis quelques mois, qui permet d'avoir un rv dans des délais raisonnables. Sports et loisirs : Il y a à Poitiers beaucoup de salles de sport et de piscines. Vous en trouverez sans aucune difficulté !! Culture : Poitiers est aussi par tradition, une ville de culture. Déjà, il y a la médiathèque François Mitterrand, qui est juste superbe. Il faut parfois un peu chercher, mais il y a en réalité toujours un truc à faire, à voir, ou à entendre, tous les jours. Enseignement : Poitiers est aussi une ville qui a une tradition universitaire très ancienne. Un campus énorme, des facs plutôt bien réputées, notamment pour le Droit. Ce qu'il y a de bien à Poitiers, c'est que toutes les formations sont envisageables ici. Il y a tout ce qu'il faut comme écoles, universités. Commerces : En centre-ville vous trouverez "les Cordeliers", il y a la galerie marchande de Géant Casino et de Leclerc aussi. Il en existe d'autres aussi (galerie marchande d'Auchan)...Bref, il y a de quoi faire. Qualité de vie : Poitiers est une ville qui gagne à être connue. J'ai aimé cette ville au bout de 2-3 ans. Les loyers ne sont pas chers, et ça c'est déjà un point à ne pas négliger.

Un commentaire négatif posté le : 09-04-2015 par : degouté sur la ville de : Toulouse

J'ai vécu 3 ans à Bordeaux, 6 ans à Lyon et j'ai grandi à Nantes. J'occupais des appartements en centre ville et suis conséquemment un citadin invétéré. Je suis habitué aux plaisirs urbains et anticipe aisément les loisirs et les facilités qu'offre normalement une grande ville. Je suis venu m'installer dans la quatrième plus grande ville de France avec mes références et l'idée de ce qui compose une grande ville. Par ailleurs l'office du Tourisme m'avait donné l'image d'une métropole à l'avant garde des secteurs de pointe (l' aérospatiale , airbus…) Je suis très déçu par la réalité…Tout d'abord c'est la première fois que je déambule dans un centre ville sans réelles zones piétonnes…J'ai également été frappé par la multitude des parkings en centre ville…Après avoir discuté avec un membre du conseil municipal j'ai découvert que VINCI a obtenu un vrai monopole et a été autorisé à faire du sous sol de Toulouse un vrai gruyère…Le résultat crève les yeux. Des véhicules omniprésents, un centre ville très bruyant et pollué et l'impossibilité de flâner sans croiser un scooter ou un 4x4 . La seule terrasse épargnée par le bruit des moteurs et de la circulation se trouve au muséum d'histoire naturelle. Quant aux terrasses de la rue ST Antoine et de la place ST Georges si vous êtes en quête d'une bonne dose de dioxyde de carbone c'est l'endroit rêvé. Mon autre surprise a été de découvrir l'éxiguïté de l'hyper centre et des quartiers isolés les uns des autres. Le quartier ST Etienne criblé encore de circulation avec des trottoirs a peine d'un mètre de la large est coupé par l'avenue du METZ. Le jardin des plantes quant à lui n'est accessible qu'au travers d'un dédale de grands boulevards congestionnés et son périmètre est minuscule…La prairie des filtres n'offres aucun charme ,a des allures de terrain en friche comme les bords de Garonne d'ailleurs, une bande de terre battue et de pelouse grillée… La ville est sale…Quel état d'insalubrité…Et croyez moi ceci n'est pas l'apanage des grandes agglomérations…Pas à ce degré…Des coulées d'urine contre tous les murs, des déjections canines, des avenues tâchées de gras et d'alcool, des commerçants déplorant l'état de la devanture de leurs boutiques souillées par les vomis. Les odeurs vous prennent à la gorge. Les toulousains m'expliquent en fait que la concentration importante d'étudiants et de SDF dans un si petit centre ville caractérisé par une architecture médiévale, des ruelles mal éclairées et étroites favorisent ce laxisme. Les miasmes et les odeurs nauséabondes me prennent parfois à la gorge le samedi matin … J'ai découvert au travers de la presse et en échangeant avec la police municipale que Toulouse connaît un vrai problème d'insécurité…La municipalité en a fait d'ailleurs sa priorité avec entre autre l'installation de caméras et l'embauche d'agents supplémentaires…Cette préoccupations est partagée par l'ensemble des internautes s'exprimant sur ce site, c'est dire l'importance du sujet… Je pourrais aborder d'autres points négatifs, caractéristiques d'un retard important dans le domaine d'urbanisation tels que l'absence de pistes cyclables, d'espaces verts (le jardin des plantes et le jardin de compans ne suffisent pas…), l'absence transports électriques, de quartiers culturels et gastronomiques épargnés par le flot de véhicules motorisés, de la présence d'architectures des années 60 à proximité du patrimoine historique. Ainsi que l'enclavement géographique de Toulouse (absence de TGV, plus de 5 heures de train pour rejoindre Paris alors qu'Avignon n'est qu'à 2h 45 de la capitale…Un véritable anachronisme et désert rural (même si l'été la région présente un certain charme)…. En conclusion je pense que Toulouse tient plus du village médiéval animé par les traditions occitanes et la culture provinciale. Airbus est l'arbre qui cache la forêt. Si vous n'avez rien connu d'autre, que vous aimé le rugby, que l'idée de la ville pour vous se borne à une concentration de magasins et de parking alors sincèrement je crois qu'elle peut charmer certaines personnes et expliquer les notes élevées sur ce site. Ce n'est pas un jugement, après tout le bonheur consiste a vivre en accord avec ses goûts. Pour moi il en est tout autrement… J'ai beaucoup voyagé et j'ai des éléments de comparaison conséquent, mon cadre de référence est large et va au delà des frontières. Aussi j'ai pris le parti de quitter cet endroit pour m'installer à Bordeaux et renouer avec la vie citadine au sens objectif du terme.

Un commentaire positif posté le : 22-04-2015 par : Chambérienne pas daccord sur la ville de : Chambéry

Je lis ici ou là (page 3 et 4 notamment) des avis assez négatif sur Chambéry. Il y a des choses qui sont vraies, certes, mais les chambériens n'imaginent pas combien ils sont bien lotis (jusqu'à présent, maintenant c'est une autre paire de manche avec mondialisation + dette + municipalité anxiogène mais que je soutiens). 10 minutes au nord c'est l'immense lac bleu du Bourget, 10 minutes à l'ouest c'est la magnifique émeraude liquide d'Aiguebelette, 25 minutes à l'est c'est un des plus grands domaine de ski de fond d'Europe, au sud ce sont les magnifique vignobles savoyards et tout cela est entouré par deux parcs naturels. La belle Annecy est à 30 minutes, le dynamique lyonnais à une heure de route. Chambéry est une préfecture dans la région la plus attractive économiquement parlant de tout le pays, qui plus est au carrefour de la France, l'Italie et la Suisse. La Savoie affiche un des taux de chômage les plus bas du pays. La Savoie justement, un département on ne peut plus attachant par son folklore, sa gastronomie, ses gens, sa faune et sa flore. Les chambériens sont des gens chaleureux, gentils, courtois, les commerçants (bien que beaucoup ferment en ville) accueillent les clients les bras grand ouvert. Ce sont un peu les basques des Alpes. La ville est propre, tous les matins les services communaux nettoient la chaussée dans toute la ville, biensurs quartier périphériques compris. Mais reste ce problème immense des bâtiments vieillissant très mal des années 60 et ces tags persistant tout autour de la VRU, VRU qui évite bien des bouchons à la ville et permet de la traverser sur toute sa longueur en moins de 10 minutes (mais la divise aussi en 2) ! Un nouvel hôpital est entrain de naitre, l'Université gagne en reconnaissance et notoriété, et l'économie florissante jadis perdue revient, certes timidement, mais revient. Les choses bougent. Des entreprises locales reussisent (Jean-Lain, La Panière...). La Zone Landier est en travaux, Grand Verger et la Cassine vont se ré-inventer, un nouveau site de Camiva autrefois en faillite vient d'ouvrir...). Chambéry n'est pas morte, au contraire, elle est entrain de renaitre depuis quelques années, attirante des nouveaux venus de la France entière issus de ville dans de bien plus mauvais état, qui apporte tout un dynamisme, mais il faut accepter ces nouveaux gens, ces nouveaux jeunes, et que quelques concitoyens nostalgique de la période des JO oublient le passé et parient enfin une pièce sur l'avenir. Et exit au passage les petits vieux médisants du lancement des conseil de quartier.

Un commentaire négatif posté le : 29-04-2015 par : Laurent Houtan sur la ville de : Lille

La ville doit faire de gros progrès en de nombreux domaines pour être pleinement digne du rang de grande métropole régionale auquel, forte de l'agglomération importante qui l'entoure, elle aspire. La comparaison avec de grandes villes allemandes comme, par exemple, Munich, Stuttgart, Brême, Dresde ou Düsseldorf, est à cet égard cruelle. La circulation automobile dans la métropole lilloise est pénible et anarchique en raison des encombrements, même si ceux-ci n'ont pas encore atteint le seuil critique de ceux de certains autres villes de province française, comme Nantes, Nice ou Bordeaux. Le métro est cher et sale, les rames trop courtes, le maillage insuffisant, le système électronique de validation des billets connaît de nombreux dysfonctionnements, source d'énervement et d'une perte de temps considérable. L'abonnement au Vel'Lille est plus coûteux que l'abonnement parisien et l'aménagement de pistes cyclables demeure nettement insuffisant : il suffit de voir la stupéfaction d'un étudiant allemand venant de Münster ou de Berlin, devant les difficultés qu'il rencontre à se déplacer en bicyclette à Lille pour le comprendre. Il y a donc encore beaucoup de progrès à faire de ce point de vue, nonobstant les compliments que la Mairie s'auto-décerne régulièrement, avec l'immodestie qui la caractérise. Lille manque cruellement d'espaces verts, si on excepte la Citadelle. C'est une ville très sale, où les détritus, les canettes de bière jonchent souvent le sol, à cause du comportement désinvolte de beaucoup. Certains quartiers comme Fives ou Wazemmes sont des déchetteries à ciel ouvert, les rats y pullulent dans diverses rues. Socialement la ville est trop contrastée. Une bourgeoisie locale ou parisienne aisée, concentrée sur certains quartiers, côtoie une population pauvre, sans emploi, déshéritée et souvent alcoolisée, majoritaire dans certaines parties de Fives, Wazemmes, Moulins, Lille Sud... Beaucoup de marginaux et de mendiants au centre, des camps de tziganes un peu partout, générant des montagnes d'immondices et des "incivilités". Une petite délinquance, qui pourrit la vie des citoyens normaux, malheureusement omniprésente : vols systématiques de vélos, forçage des véhicules garés dans la rue, dégradation fréquente de ces véhicules dans la rue sans aucun autre motif que le plaisir de nuire à autrui, agressions verbales, circulation à donf en quad ou en motos... D'une manière générale, la police est débordée par les incivilités et les infractions, les citoyens "normaux" sont en bute à l'intransigeance des autorités tandis que la délinquance, surtout la petite délinquance, prospère trop souvent impunément. Par exemple, un fonctionnaire municipal rogue vient rendre visite aux riverains pour leur rappeler sur un ton martial que les containers poubelles doivent être sortis à certaines heures certains jours seulement, sous peine d'amende. Mais des conteneurs ou des sacs poubelles sont laissés par des habitants des semaines durant sans que nul ne s'en préoccupe, tandis que les roms éventrent en toute tranquillité chaque nuit les sacs poubelles renfermés dans les dits conteneurs et en répandent parfois le contenu sur le sol en les fouillant.... Au lieu de verbaliser simplement les contrevenants, la mairie préfère lancer une coûteuse et inutile campagne de publicité pour les inciter à davantage de civisme. Bref, du cinéma, comme d'habitude... Ou encore les agents de Transpole contrôlent régulièrement les usagers du métro ou des bus, ce qui en soi se comprend, mais ferment les yeux sur les familles entières de roms qui prennent quotidiennement le métro sans payer pour aller mendier dans le centre ville, ce qui se comprend beaucoup moins. Si on veut que les citoyens respectent les règles, il faut les imposer à tout le monde, sans discrimination et violence, mais avec fermeté : c'est pourtant simple à comprendre... La multiplication de colocations étudiantes avec les nuisances qui les accompagnent est devenue insupportable. D'une façon générale le nombre d'étudiants est disproportionné pour une ville de cette taille – la métropole est grande, mais Lille même n'a que 230.000 habitants sur une superficie réduite – alors que ces étudiants sont fréquemment peu respectueux du voisinage et des riverains. Là aussi, la passivité des autorités face à certains comportements inadmissibles, est incompréhensible : essayez donc, par exemple, de faire venir la police pour faire sanctionner un tapage nocturne... Cette attitude bêtement laxiste contribue à provoquer l'exode des familles, avec le coût de l'immobilier. L'immobilier est effectivement extrêmement cher, surtout en regard de la médiocre qualité du bâti, les impôts locaux tout à fait excessifs (taxe foncière venant encore d'être augmenté de 10,5 %, excusez du peu!) et leur produit hélas en partie dilapidé dans des projets dispendieux, démagogiques et inutiles : par exemple, stade Pierre Mauroy, politique urbaine irréaliste et idéologique, conduisant à favoriser l'enracinement de cas sociaux sous couvert de « mixité sociale » et de « solidarité », au détriment des actifs, marché de Noël ridicule avec une grande roue installée sur la grand place pendant près de deux mois, alors qu'aucune tradition en ce sens n'existe dans la région.

Retour Haut de page

Les 10 meilleures villes
1Paris 12e Arrondissement40 notes7,61
2Angers147 notes7,38
3Metz150 notes7,36
4Strasbourg124 notes7,27
5Nantes268 notes7,22
6Rennes291 notes7,14
7Nancy211 notes7,14
8Le Mans191 notes7,13
9Dijon148 notes7,10
10Paris 17e Arrondissement36 notes7,06
Derniers avis
25-05, 18:20Chambéry8,50
25-05, 18:11Pibrac5,19
25-05, 17:52Laprugne8,06
25-05, 17:51Neuilly-sur-Marne7,69
25-05, 17:00Noisy-le-Roi7,19
25-05, 15:51Pontorson6,44
25-05, 15:34Bagneux2,94
25-05, 15:23Vernet-la-Varenne4,88
25-05, 15:21Chambéry7,56
25-05, 15:12Saint-Chamond8,75
25-05, 14:38Alfortville6,69
25-05, 14:34Rouen8,38
25-05, 14:06Brest1,63
25-05, 13:56Clermont-Ferrand2,94
25-05, 13:52Toulouse8,63
25-05, 13:27La Grande-Motte7,19
25-05, 12:53Besançon4,44
25-05, 12:45Clermont-Ferrand9,13
25-05, 12:28Brest7,81
25-05, 12:15Digne-les-Bains1,06
25-05, 11:29Châtillon1,50
25-05, 10:23Massy5,50
25-05, 10:17Maisons-Alfort7,56
25-05, 01:07Lille8,75
25-05, 00:23Amiens7,06
25-05, 00:16Marseille 2e Arr.8,69
24-05, 23:56Sivry-Courtry6,75
24-05, 23:40Chennevières-sur-Marne6,69
24-05, 22:51Aurillac8,56
24-05, 22:39Vélizy-Villacoublay7,81
24-05, 21:35Bagnères-de-Bigorre6,13
24-05, 21:25Aurillac8,81
24-05, 18:21Rennes8,94
24-05, 18:02Dijon5,13
24-05, 16:40Carcassonne8,94
24-05, 15:41Rouen9,00
24-05, 15:28Pézenas6,94
24-05, 15:15Agde5,25
24-05, 15:12Bordeaux6,50
24-05, 14:59Aix-les-Bains9,44